lundi 23 mars 2015

Georges GIRARD (1888 - 1918)

Inscrit sur le monument aux morts ainsi que le livre d'Or d'Etrechy (91), Georges André GIRARD est décédé le 15 juillet 1918 à la Chapelle Monthodon (02 - Aisne).


Livre d'Or d'Etrechy (91) - page 6 -  Archives Nationales

Georges, né le 1er avril 1888 à Sermaise (91) de Georges Charles Désiré GIRARD, charretier et de Julie GOBIN, est le frère d'Henriette GIRARD, l'épouse de Gustave DIEULAFAIT, mort pour la France présenté précédemment.

Georges est le sixième enfant sur les huit du couple après Eugène (1878), Georgette (1881), Charles (1883), Henriette (1885) et Jules (1886).
Après lui viendront encore deux garçons, Arthur (1892) et Ariste (1900).

La famille vivra toutes ces années à Sermaise (91) après que Georges et Julie, les parents du petit Georges, aient officialisé leur union le 15 novembre 1880.
A cette époque, leur premier enfant, Eugène, a déjà un peu plus de deux ans et le couple reconnait l'enfant à cette occasion.
C'est donc sans difficulté qu'on peut suivre l'évolution de la famille à partir de leur mariage ; on retrouve le petit Georges en 1891 à 3 ans, en 1896 à 8 ans, ainsi qu'en 1901 à 13 ans où il est dit ouvrier agricole.


Recensement 1901 Sermaise - AD 91 - Page 14


En 1906, Georges est placé comme charretier à Villeconin (91) à 6 kilomètres de Sermaise, chez François COQUET, cultivateur.

Deux ans plus tard, puisqu'il fait partie de la classe 1908, Georges GIRARD est recensé à Versailles sous le matricule 3813.




Il est ainsi décrit : cheveux et sourcils blonds, yeux gris, front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale.
Taille : 1m77. degré d'instruction : 2 ; il sait donc lire et écrire.

On apprend dans sa fiche matricule qu'il est condamné par le Tribunal d'Etampes à 50 francs d'amende pour coups et blessures le 18 février 1907.
Incorporé le 1er octobre 1909 au 7e Régiment de Cuirassiers, il arrive au corps le même jour et est nommé cuirassier de 2e classe.
Il passera cuirassier de 1ère classe le 21 septembre 1910 et passera dans la disponibilité le 24 septembre 1911. Il obtient alors son certificat de bonne conduite.

Rappelé à l'activité par le décret du 1er août 1914, Georges, qui a alors 26 ans va le même jour épouser à Etrechy Lucienne Marcelle DUPUIS, couturière de 20 ans native du village.
Le lendemain, il partira rejoindre le 4e escadron du train des équipages militaires.
Il passera au 104e régiment d'artillerie lourde le 16 novembre 1915 et partira au front le 19 décembre 1915.
Fin 1917, il va passer de régiment en régiment : 119e régiment d'artillerie lourde en septembre, 103e régiment d'artillerie lourde en octobre et enfin, le 215e régiment d'artillerie de campagne début décembre 1917.

Disparu le 15 juillet 1918 à La Chapelle-Monthodon (02 - Aisne), il est déclaré tué à l'ennemi par jugement déclaratif du Tribunal d'Etampes du 27 juillet 1920.

Son décès sera transcrit dans les registres d'Etat civil d'Etrechy le 6 février 1921.


----------

Arthur GIRARD, un des frères de Georges, épousera le 8 juin 1920 à Etrechy Olga GOUMARD, la sœur de Clément Marcel GOUMARD, un autre enfant d'Etrechy Mort pour la France.


----------


Sources :

Acte de naissance de Georges GIRARD : AD 91 - Sermaise - 4E_3456 - Page 215
Acte de mariage de Georges GIRARD et Lucienne DUPUIS en date du 1 août 1914 : Mairie d'Etrechy (91)
Acte de mariage de Georges GIRARD et Julie GOBIN le 15/11/1880 : AD 91 - Sermaise - 4E_3456 - Page 90-91
Transcription de l'Acte de Décès de Georges GIRARD à Etrechy le 6 février 1921
Recensement de 1881 : AD 91 - Sermaise - Page 14
Recensement de 1896 : AD 91 - Sermaise - Page 14
Recensement de 1901 : AD 91 - Sermaise - Page 14
Registre matricule : AD 78 - 1R /RM 404, classe 1908, matricule 3813
Fiche Mémoire des Hommes : Fiche de Georges GIRARD
Site des Archives Nationales : Livre d'Or d'Etrechy
www.geneanet.org